Vinovest

Investissez dans l'or rouge

Rentabilité entre 8% et 28%

Demande d'information

Erreur Le champ n'est pas correct
Erreur Le champ n'est pas correct
Erreur Le champ n'est pas correct
Erreur Le champ n'est pas correct

Pourquoi investir dans les vignes ?

C’est l’un des trésors français : l’art du bon vin, reconnu dans le monde entier comme le reflet de la diversité des terroirs de l’Hexagone. Une richesse qui vaut de l’or et qui peut faire gagner beaucoup d’argent aux investisseurs… qui s’y connaissent.

En 2007-2008, la crise financière crée un vent de panique chez les investisseurs du monde entier. Le vin, considéré comme une valeur refuge, au même titre que l’or où l’immobilier, devient un des placements à la mode. Depuis, la flambée continue sur le marché, avec des rendements impressionnants : en dix ans, tandis que le CAC40 perdait 22 %, l’indice Winedex 100 du site Idealwine (2e site mondial d’enchères du vin, qui regroupe les 105 valeurs les plus échangées sur son marché des vins de Bordeaux, Bourgogne et Rhône), grimpait, lui, de 124 %.

Les vignes, un placement exigeant à fort potentiel

Devenue valeur refuge notamment depuis la crise, le vin est un actif qui attire de plus en plus d’investisseurs. Intimement lié au plaisir, il peut s’avérer un excellent outil de diversification patrimoniale.

Le vin est un placement à long terme, qu’il faut conserver au moins huit à dix ans. » Une fois ces principes rappelés, à chacun de se laisser porter par ses envies. « Pour les néophytes, il est préférable de miser sur des valeurs sures, sur des régions classiques comme les Bordeaux. Jouissant d’une réputation mondiale, ils seront d’autant plus faciles à revendre », analyse l’experte. Pour ceux que des prix d’entrée déjà élevés décourageraient, il est possible de se tourner vers des régions longtemps délaissées comme la Provence, le Beaujolais et surtout la Loire. Autre possibilité, suivre les tendances du moment. « L’engouement des sommeliers branchés pour les vins du Jura et de Savoie ne se dément pas », constate-t-elle. Quant à savoir dans quelles proportions ventiler ses achats, le résultat des enchères organisées par la plate-forme constitue un bon indice, à savoir 50 % de Bordeaux, 25 % de Bourgogne, 10 % à 15 % de Vallée du Rhône.

UN ACTIF TANGIBLE

Oubliez les investissements financiers sans possibilité physique de contrôler son patrimoine.

UNE HAUSSE CONSTANTE

Les faibles volumes de production et la comsommation des bouteilles ne fait qu'augmenter la valeur de votre vin.

UNE DIVERSIFICATION DE PATRIMOINE

Le vin vous assure une rentabilité moyenne de 12% par an sans corrélation avec les marchés financiers.